webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe immobilier Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Actifs / Propriete Immobilière Aménagement / Urbanisme Baux Civils / Commerciaux Construction / Responsabilité Des Constructeurs Copropriété Gestion Immobilière / Professions Immobilières Fiscalité International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre de l'immobilier
L'actualité juridique et économique des acteurs de l’immobilier par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Aménagement / Urbanisme

Paris : suppression des 20 tribunaux d’instance au profit d’un tribunal unique

Décret n°2017-1643 du 30 novembre 2017 relatif à la création du tribunal d’instance de Paris et à la suppression des vingt tribunaux d’instance d’arrondissement

Par décret du 30 novembre 2017, les vingt tribunaux d’instance parisiens ont été supprimés au profit d’un tribunal d’instance unique, compétent sur le ressort de la ville de Paris.



Ce qu’il faut retenir : Par décret du 30 novembre 2017, les vingt tribunaux d’instance parisiens ont été supprimés au profit d’un tribunal d’instance unique, compétent sur le ressort de la ville de Paris.

Pour approfondir : Cette suppression s’explique par le désir du gouvernement de voir regrouper ces derniers au sein du nouveau Palais de Justice de Paris pensé par l’architecte Renzo Piano et construit au nord de la ZAC des Batignolles, 29-45 Avenue de la Porte de Clichy dans le 17ème arrondissement de Paris.

Ce décret entrera en vigueur le 14 mai 2018.

A compter de cette date, toutes les nouvelles demandes devront être portées devant le tribunal d’instance de Paris nouvellement créé.

Les tribunaux d’instance saisis à l’origine demeureront néanmoins compétents pour statuer sur les procédures introduites antérieurement au 14 mai 2018 jusqu’aux dates suivantes en fonction des tribunaux concernés :

  • Tribunal d'instance de Paris 1er arr. : 12 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 2ème arr. : 1er juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 3ème arr. : 12 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 4ème arr. : 31 mai 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 5ème arr. : 11 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 6ème arr. : 13 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 7ème arr. : 11 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 8ème arr. : 13 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 9ème arr. : 1er juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 10ème arr. : 5 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 11ème arr. : 31 mai 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 12ème arr. : 11 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 13ème arr. : 6 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 14ème arr. : 31 mai 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 15ème arr. : 7 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 16ème arr. : 12 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 17ème arr. : 4 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 18ème arr. : 7 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 19ème arr. : 14 juin 2018 ;
  • Tribunal d'instance de Paris 20ème arr. : 4 juin 2018.

Au lendemain de chacune de ces dates, le tribunal correspondant sera supprimé et les procédures transférées en l’état au tribunal d’instance de Paris dans les conditions prévues à l’article R.221-2 du Code de l’organisation judiciaire.

A rapprocher : Cette suppression fait échos au programme des « cinq grands chantiers de la justice » annoncé par le Premier Ministre et la Garde des Sceaux début octobre au rang desquels figure notamment « l’adaptation de l’organisation judiciaire ».

Les conclusions des travaux de concertation ne seront remises que le 15 janvier 2018 mais il semblerait déjà question de supprimer un certain nombre de cours d’appel. 

VOIR AUSSI

Régularisation spontanée d’une autorisation d’urbanisme en cours d’instance

CE, 22 février 2018, SAS Udicité, n°389518 ; CE, 6 avril 2018, Association NARTECS, n°402714

- Vu : 876

Lorsqu’un permis modificatif est produit spontanément en cours d’instance afin de régulariser les vices affectant l’autorisation d’urbanisme initiale, le juge administratif peut prendre en considération ce nouvel acte sans être tenu de surseoir à statuer dès lors qu’il a invité les parties à présenter leurs observations.

> Lire la suite

L’article L.480-13 du Code de l’urbanisme est bien conforme à la Constitution

Conseil Constitutionnel, 10 novembre 2017, n°2017-672 QPC

- Vu : 1018

A peine deux mois après sa saisine, le Conseil constitutionnel vient de décider que les dispositions de l’article L.480-13 1° du Code de l’urbanisme sont conformes aux droits et libertés garantis par la DDHC et la Charte de l’environnement.

> Lire la suite


Les plus vus...
Élément d’équipement dissociable – Feu ! dans la garantie décennale
6 novembre 2017 - Vu : 11328
[...] les désordres affectant des éléments d’équipement, dissociables ou non, d’origine ou installés sur existant, relèvent de la responsabilité ...
> Lire la suite
Caducité de plein droit de la promesse de vente en cas de défaillance de la condition suspensive
31 mars 2017 - Vu : 10104
La Cour de cassation précise le sort de la promesse synallagmatique de vente assortie de conditions suspensives non réalisées à ...
> Lire la suite
VEFA - Causes légitimes de suspension du délai de livraison
4 septembre 2017 - Vu : 9147
Dans la vente en état futur d’achèvement, les jours d'intempéries antérieurs à la date d'acquisition peuvent ne pas ...
> Lire la suite
Etat des risques : nouvelles informations issues de l’arrêté du 18 décembre 2017
8 mars 2018 - Vu : 5902
L’arrêté du 18 décembre 2017, dont les dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2018, remplace l’imprimé répertoriant les ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre de l'Immobilier | Création et réalisation Webcd©