webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe immobilier Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Actifs / Propriete Immobilière Aménagement / Urbanisme Baux Civils / Commerciaux Construction / Responsabilité Des Constructeurs Copropriété Gestion Immobilière / Professions Immobilières Fiscalité International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre de l'immobilier
L'actualité juridique et économique des acteurs de l’immobilier par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >International

L’attractivité de la France aussi dans l’immobilier

Brève de Jean-Charles SIMON

La France est de nouveau attractive pour les capitaux et les entrepreneurs du monde entier.



La France est de nouveau attractive pour les capitaux et les entrepreneurs du monde entier.

Depuis dix ans, les investissements étrangers n'ont jamais été aussi importants (+ 16%) et un certain optimisme règne de nouveau dans notre pays dont les atouts sont nombreux.

D’un point de vue général, l'Allemagne, dont le tissu entrepreneurial est par nature prudent à l’égard de notre pays, est devant les Etats-Unis, devenant le 1er investisseur étranger en France. Il semblerait même que les groupes allemands aient lancé une offensive. Les américains restent très présents comme en témoignent les projets logistiques (Fedex agrandit la plate-forme à Roissy-Charles-de-Gaulle pour 200 M€) ou les prises de position de BlackRock, chez Vinci, Air Liquide, Essilor, Nokia, Valéo qui devient un investisseur de référence. L’Asie n’est pas en reste, notamment dans le domaine du numérique, de l’intelligence artificielle, des industries et services utiles à leurs pays, notamment en Chine.

En matière immobilière, le Brexit, le Grand Paris, les Jeux Olympiques, peut-être l’Exposition Universelle en 2025,  laissent présager de réelles opportunités pour le marché de Paris intramuros et de sa région, outre un marché locatif favorable, des taux de vacance bas, et un taux de rendement intéressant.

Les arbitrages les plus significatifs concernent les bureaux (de loin), puis les commerces, entrepôts et locaux d’activités. Le quartier de la Défense demeure attractif avec des projets d’envergure (Tours géantes) ou même d’autres qui démontrent l’intérêt du marché (Espace Banimmo de commerces et restaurants sur le parvis).

Même si certains pensent que le marché des centres commerciaux est saturé, on ne peut que constater là également le développement de nombreux projets retail park, parfois innovants pour être plus attractifs (la Compagnie de Phalsbourg, par exemple).

Les financiers et acquéreurs étrangers les plus importants sont, là aussi en matière immobilière, les allemands et les américains. Du côté français, AMUNDI est le principal intervenant au 1er semestre 2017.

Le dynamisme des fonds dédiés à l’immobilier, qui ont levé plus de 5,3 Md€, est aussi un signe fort. Cela concerne le bureau et le commerce, mais aussi l’hôtellerie et la santé. Il peut être cité à ce propos le fonds britannique Orion qui vise aussi bien des actifs commerciaux que du bureau, de l’hôtellerie, ou encore les secteurs de la santé et de la logistique, ou encore BlackRock dans le bureau et le commerce, mais aussi le suédois EQT ou encore F&A Asset Management dans l’immobilier de commerce. Des fonds français comme RAISE, PRIMONIAL, NOVAXIA, visent le bureau mais aussi les commerces, les établissements de santé ou même du résidentiel. D’autres fonds sont plus spécifiques dans leur stratégie d’investissement tels ceux de Weinberg Capital Partners, dédié aux résidences services pour seniors, ImocomPartners pour les retail park, ou 123 Investment Managers dans la promotion immobilière. Ces exemples ne sont pas exhaustifs et confirment la tendance générale.

Pour la fin de l’année 2017, la tendance devrait se confirmer dans un contexte de reprise.

Il se dit que les 5 prochaines années seront celles de l’immobilier en France.

Aux acteurs, aux investisseurs et entrepreneurs de saisir les opportunités !

 

jcsimon@simonassocies.com

VOIR AUSSI

Impôt sur les indemnités d’expropriation et respect du droit de propriété

CEDH, 16 janvier 2018, n°50821/06 et n°60633/16

- Vu : 301

Un taux d’imposition de 20 % applicable aux indemnités d’expropriation en vertu d’une loi interne ne porte pas une atteinte disproportionnée ou déraisonnable au droit de propriété des expropriés.

> Lire la suite

Le Brexit et l’immobilier à Paris ?

- Vu : 597

Le mois de Mai 2017 serait-il un tournant pour l’immobilier parisien porté par un regain pour la France ? Peut-être.

> Lire la suite


Les plus vus...
Caducité de plein droit de la promesse de vente en cas de défaillance de la condition suspensive
31 mars 2017 - Vu : 7555
La Cour de cassation précise le sort de la promesse synallagmatique de vente assortie de conditions suspensives non réalisées à ...
> Lire la suite
Élément d’équipement dissociable – Feu ! dans la garantie décennale
6 novembre 2017 - Vu : 7144
[...] les désordres affectant des éléments d’équipement, dissociables ou non, d’origine ou installés sur existant, relèvent de la responsabilité ...
> Lire la suite
Etat des risques : nouvelles informations issues de l’arrêté du 18 décembre 2017
8 mars 2018 - Vu : 4922
L’arrêté du 18 décembre 2017, dont les dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2018, remplace l’imprimé répertoriant les ...
> Lire la suite
VEFA - Causes légitimes de suspension du délai de livraison
4 septembre 2017 - Vu : 4798
Dans la vente en état futur d’achèvement, les jours d'intempéries antérieurs à la date d'acquisition peuvent ne pas ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre de l'Immobilier | Création et réalisation Webcd©