webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe immobilier Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Actifs / Propriete Immobilière Aménagement / Urbanisme Baux Civils / Commerciaux Construction / Responsabilité Des Constructeurs Copropriété Gestion Immobilière / Professions Immobilières Fiscalité International Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre de l'immobilier
L'actualité juridique et économique des acteurs de l’immobilier par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Lexique

Surface de plancher

Retour

La surface de plancher d’une construction correspond à la somme des surfaces de plancher closes et couvertes, sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 m, calculée à partir du nu intérieur des façades du bâtiment. La surface de plancher nette correspond à la surface de plancher ci-dessus dont sont déduites la surface du sol de l’embrasure des fenêtres et des portes, celle des vides et des trémies, celles affectées au stationnement des véhicules, celles des combles non aménageables, celle des locaux techniques et celle des caves et celliers dans les immeubles collectifs.

La surface de plancher est utilisée en droit de l’urbanisme afin de déterminer :

  • s'il est nécessaire de demander une autorisation pour construire (déclaration préalable ou permis de construire), 
  • si le recours à un architecte est obligatoire (au-delà de 150 m² de surface de plancher à partir du 1er mars 2017)
  • la taille de la construction que l'on peut bâtir sur un terrain (voir : coefficient d'occupation des sols).
Copyright ©2017 La lettre de l'Immobilier | Création et réalisation Webcd©