Photo de profil - HARFI Myriam | Avocat | Lettre des réseaux

HARFI Myriam

Avocat

Myriam HARFI a intégré le département IP/IT de Simon Associés en tant que collaborateur en septembre 2019. Elle intervient tant en conseil qu’en contentieux en droit des nouvelles technologies, et plus particulièrement sur les enjeux liés à la protection des actifs immatériels et des données à caractère personnel. Elle travaille notamment aux côtés de Fabrice DEGROOTE.

CARRIÈRE :

Avocat collaborateur
Simon Associés
Depuis septembre 2019 

Avocat collaborateur
Alain Bensoussan Avocats
2018

Juriste
AntemetA
Juillet à décembre 2017

Élève-Avocat
Cabinet Staub & Associés
Janvier à juin 2017

FORMATION :

CAPA - Haute Ecole des Avocats Conseils (2017)

Master 2, Droit des créations numériques - Université Paris Sud (2014-2015)

Master 1, Droit privé et carrières judiciaires - Université Paris Sud (2013-2014)

Licence, Droit privé - Université Paris Sud (2010-2013)

LANGUES PARLÉES :

Français 
Anglais 

ASSOCIATIONS :

Membre de l’Association pour le Développement de l’Informatique Juridique (ADIJ)

Lire plus

Sommaire

Les plus vus

some
Élément d’équipement dissociable – Feu ! dans la garantie décennale
Cass. civ. 3ème, 14 septembre 2017, n°16-17.323 […] les désordres affectant des éléments d’équipement, dissociables ou non, d’origine ou installés sur existant, relèvent de la responsabilité décennale lorsqu’ils rendent l’ouvrage dans son ensemble impropre à sa destination. Dans un arrêt rendu…
some
Caducité de plein droit de la promesse de vente en cas de défaillance de la condition suspensive
Cass. civ. 3ème, 9 mars 2017, n°15-26.182 La Cour de cassation précise le sort de la promesse synallagmatique de vente assortie de conditions suspensives non réalisées à la date fixée pour la réitération de la vente. Ce qu’il faut retenir : La Cour de…
some
VEFA – Causes légitimes de suspension du délai de livraison
Cass. civ. 3ème, 29 juin 2017, n°15-27.542 Dans la vente en état futur d’achèvement, les jours d’intempéries antérieurs à la date d’acquisition peuvent ne pas être considérés comme causes légitimes de suspension du délai de livraison. Ce qu’il faut retenir :…
some
Vente immobilière : l’obligation de publier une assignation en nullité ne porte pas atteinte au droit d’accès au juge
Cass. civ. 3ème, 22 juin 2017, n°16-13.651 L’obligation de publier une assignation en nullité de vente immobilière dans les registres du service chargé de la publicité foncière, prévue à peine d’irrecevabilité de la demande suivant le décret n°55-22 du 4…